Vous êtes dans : Accueil > Vous êtes un patient, sa famille, un visiteur > Etre hospitalisé > Votre admission

Votre admission

Publié le 28 Juillet 2008

La prise en charge

En fonction de votre état de santé, vous serez pris en charge :

  • A temps complet :
    L'hospitalisation à temps complet qualifie l'activité des unités et services qui accueillent et hébergent les patients. Les équipes médicales et paramédicales assurent le diagnostiv, les soins et la surveillance.
  • A temps partiel :
    L'hospitalisation de nuit correspond à une prise en charge thérapeutique de fin de journée et une suveillance médicale de nuit.
    L'hospitalisation de jour se déroule dans les hôpitaux de jour où sont dispensés des soins polyvalents, individualisés et intensifs dans la journée.
    L'accueil en centres d'accueil thérapeutique à temps partiel (C.A.T.T.P.) propose des actions de soutien et de thérapie de groupe.
  • En ambulatoire :
    Les centres médico-psychologiques (C.M.P.) mènent des actions de prévention, de diagnostic, de soins ambulatoires et d'interventions à domicile.

SERVICE ADMISSION-FACTURATION
Ce service se situe sur le site du C.H. des Pyrénées, au niveau de la cour d’honneur. Il est ouvert du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h15 et de 12h45 à 16h30. Il est fermé les dimanches et jours fériés. Vous pouvez le contacter au 05 59 80 90 21.

LA TRESORERIE DES HÔPITAUX
Ce service se situe sur le site du C.H. des Pyrénées, avenue d’Albret. Il est ouvert du lundi au vendredi, de 9h à 11h45 et de 12h45 à 16h. Il est fermé les samedis, dimanches et jours fériés. Vous pouvez contacter la Trésorerie des hôpitaux au 05 59 84 35 80.

Les formalités administratives

Les formalités administratives sont indispensables pour déterminer le ou les organismes susceptibles de prendre en charge vos frais de séjour et de vous éviter une demande de paiement. Dans chaque service, une assistante sociale peut vous aider dans vos démarches.

Dans tous les cas, il convient de présenter au Service Admission-Facturation les documents suivants, selon votre situation :

  • Une pièce d'identité : carte d'indentité avec photo, livret de famille ou passeport ;
  • Votre carte vitale et/ou l'attestation d'ouverture de vos droits ;
  • Votre carte de mutuelle ;
  • La notification de l'ouverture de vos droits à la couverture maladie universelle (C.M.U.) si vous en bénéficiez.

Cas particuliers

1. Vous êtes Ancien Combattant et victime de guerre, pensionné militaire bénéficiant de l’article 115 du Code des Pensions d’Invalidité et des victimes de guerre :

  • Le carnet de soins gratuits délivré par le Ministère des anciens combattants et victimes de la guerre ;
  • Votre carte d’assuré social.

2. Vous êtes de nationalité étrangère et vous n’êtes pas immatriculé en France :

  • Pour les ressortissants de la communauté européenne, vous devez présenter la carte européenne d’assurance maladie délivrée par votre organisme d’assurance maladie pour la période d’hospitalisation, ou un E 112 si votre maladie est déjà déclarée dans votre pays d’origine. Ces formulaires vous seront délivrés par l’organisme de sécurité sociale dont vous dépendez.
  • Pour les ressortissants d’autres pays que ceux mentionnés ci-dessus, vous devez présenter une prise en charge délivrée par votre pays.

3. Vous êtes de nationalité étrangère et vous n’avez pas de securité sociale : contactez au plus vite l'assistante sociale du service dans lequel vous êtes hospitalisé.

A défaut de présenter le formulaire requis ou un engagement de prise en charge, vous serez redevable de la totalité des frais d’hospitalisation.

Les frais d’hospitalisation

Ils sont fixés par l’agence régionale de l’hospitalisation, et se décomposent comme suit :

  • un tarif de prestation représentant le coût moyen d’une journée d’hospitalisation,
  • un forfait journalier représentant une participation aux frais d’hébergement. Il est dû par toute personne admise en hospitalisation complète. Il peut être parfois pris en charge par une caisse mutuelle.

Vous êtes assuré social pris en charge à 80 % : vous aurez à payer le ticket modérateur (les 20 % restant) et le forfait journalier qui pourront être pris en charge par votre mutuelle, la C.M.U. complémentaire si vous en êtes bénéficiaire ou à défaut être réglés par vous-même.

Vous êtes assuré social pris en charge à 100 % : seul le forfait journalier est à votre charge. Il n'est dû qu'en cas d'hospitalisation à temps complet.

Les frais à votre charge sont à acquiter à la trésorerie des hôpitaux.

Vous n’êtes pas assuré social et/ou ne disposez pas de ressources suffisantes, vous pouvez formuler une demande de couverture médicale universelle durant votre séjour auprès de l’assistante sociale de votre unité d’hospitalisation.

Vos proches

Vous pouvez transmettre à l’équipe les coordonnées des proches à prévenir et de la personne de confiance si vous en avez choisi une (voir chapitre sur les droits spécifiques).

Vos biens et vos valeurs

Lors de votre accueil, un inventaire de vos effets personnels et de vos biens est établi par l’équipe soignante, avec vous selon votre état de santé. Vos valeurs sont déposées à la Trésorerie contre signature d’un reçu ; vous pourrez les récupérer à votre sortie. Cette mesure est destinée à prévenir toute perte ou vol à l’intérieur de l’établissement. Si vous souhaitez garder certains de vos biens et valeurs, sauf contre-indication médicale, vous serez tenu(e) de signer une décharge de responsabilité, l’hôpital n’étant pas alors responsable de leur éventuelle disparition.

Les objets dangereux, et notamment les armes, sont interdits dans l’hôpital et doivent être remis à l’administration de l’hôpital.

À votre arrivée, vous devrez informer l’équipe soignante des médicaments qui sont en votre possession.

Si vous venez d’être admis en urgence, les formalités sont naturellement réduites au minimum ; elles seront complétées ultérieurement par vous-même ou l’un de vos proches, auprès du secrétariat du service.

Haut de page