Vous êtes dans : Accueil > Vous êtes un patient, sa famille, un visiteur > Etre hospitalisé

Etre hospitalisé

Publié le 27 Août 2014

A tout moment, un adulte qui en ressent la nécessité, peut demander son hospitalisation par l’intermédiaire d’un médecin généraliste ou spécialiste qui établira un certificat d’hospitalisation. Dans le cadre de cette hospitalisation libre, le patient accepte son hospitalisation et s’engage implicitement à respecter le règlement en vigueur ; il peut sortir à tout moment sous réserve de signer une décharge en cas de sortie contre avis médical.

Votre accueil et celui de vos accompagnants sont assurés par un personnel spécialement préparé à cette mission, soucieux du respect de la vie privée des patients et tenu au secret professionnel.

Les différentes modalités d'hospitalisation

Soins psychiatriques AVEC votre consentement (soins libres)
Une personne faisant l’objet de soins psychiatriques avec son consentement est en soins psychiatriques libres. Il s'agit de la modalité d'admission la plus courante. L'admission dans l'établissement est prononcée par le directeur du Centre Hospitalier des Pyrénées sur avis d'un médecin de l'établissement.

Soins psychiatriques SANS consentement du patient

Ces soins sous contrainte correspondent à plusieurs modes d'admission :

  • Soins psychiatriques sur décision du Directeur de l'établissement : soins psychiatriques à la demande d'un tiers, en urgence ou non (S.P.D.T. ou S.P.D.T.U.) ou en cas de péril imminent sans tiers (S.P.P.I.).
    Une personne peut être hospitalisée sans son consentement sur décision du directeur si les troubles mentaux dûment constatés par certificat médical rendent impossible et dont l'état impose des soins immédiats assortis d'une surveillance constante dans un établissement spécialisé.
  • Soins psychiatriques sur décision du représentant de l'Etat (S.P.D.R.E.) : ils correspondent à l'admission de personnes dont les troubles mentaux attestés par un certificat médical nécessitent des soins et compromettent la sûreté des personnes ou portent atteinte de façon grave à l'ordre public.
  • Soins sur décision judiciare : le juge peut également ordonner une hospitalisation en cas d'irresponsabilité pénale.

Admis en soins sans consentement, votre prise en charge se fera d'abord sous la forme d'une période d'observation en hospitalisation complète. Elle sera ensuite soit prolongée, soit transformée sous la forme de soins ambulatoires. Dans ce cas, un programme de soins sera alors établi avec votre psychiatre après recueil de votre avis. Le psychiatre pourra alors proposer selon l'évolution de votre état de santé la levée des soins à tout moment.

Si votre prise en charge se poursuit sous la forme d'une hospitalisation, le maintien des soins sera soumis au contrôle du juge. Vous pourrez à cette occation, si vous le souhaitez et si votre état de santé le permet, être présent à l'audience et être assisté par un avocat.

Haut de page