Vous êtes dans : Accueil > Vous êtes un patient, sa famille, un visiteur > Droits des patients > Les vigilances

Les vigilances

La notion de vigilance sanitaire est une idée actuelle forte qui constitue la base indispensable du dispositif de sécurité sanitaire. Elle permet de recueillir et d’évaluer le signalement des risques d’incidents ou d’effets indésirables, résultant de l’utilisation des produits de santé après leur mise sur le marché en vue d’en prévenir l’apparition.

Ces dernières années ont vu se multiplier les réseaux de vigilances pour lesquels ces signalements devaient intervenir et les structures spécialisées adaptées à l’évaluation de chaque type de risques :

  • La pharmacovigilance (médicaments) a pour objet la surveillance du risque d’effets indésirables résultant de l’utilisation des médicaments et produits à usage humain.
  • La matériovigilance (dispositifs médicaux) a pour objet la surveillance des incidents ou risques d’incidents résultant de l’utilisation des dispositifs médicaux après leur mise sur le marché.
  • L’infectiovigilance (infections nosocomiales) a pour objet la surveillance et la lutte contre les infections nosocomiales, y compris la prévention de la résistance bactérienne aux antibiotiques. A ce titre, un groupe de travail sur la lutte contre les infections nosocomiales de la sous-commission qualité et sécurité des soins se réunit régulièrement pour les prévenir et réduire leur fréquence. Les équipes soignantes vous informeront, si nécessaire, des mesures spécifiques de prévention et des précautions d'hygiène à prendre.
  • L'hémovigilance (produits sanguins labiles) : on entend par hémovigilance, l'ensemble des procédures de surveillance organisées depuis la collecte du sang et de ses composants jusqu'au suivi des receveurs, en vue de recueillir et d'évaluer les informations sur les effets inattendus ou indésirables résultant de l'utilisation thérapeutique des produits sanguins labiles et d'en prévenir l'apparition, ainsi que les informations sur les incidents graves ou inattendus survenus chez les donneurs.

Il est institué au sein du centre hospitalier des Pyrénées une commission de la commission médicale d’établissement dénommée « Commission chargée de la qualité et de la sécurité des soins », créée pour une durée indéterminée.

Cette commission participe par ses avis à l'élaboration de la politique d'amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins, notamment en ce qui concerne le dispositif de vigilance destiné à garantir la sécurité sanitaire des produits de santé, la lutte contre les infections nosocomiales, la définition de la politique du médicament et des dispositifs médicaux stériles et l'organisation de la lutte contre les affections iatrogènes, la prise en charge de la douleur, la trajectoire des patients et la lutte contre la chronicité, l’alimentation.

Elle est aussi chargée de la coordination des vigilances sanitaires. Dans ce cadre, un coordonnateur des vigilants a été désigné et tous les correspondants locaux ont été identifiés. Les vigilances se sont toutes vues attribuées un correspondant spécifique.

Haut de page