Vous êtes dans : Accueil > Espace communication > Rencontres, conférences, débats > Semaine d'information sur la santé mentale 2009

Semaine d'information sur la santé mentale 2009

La 20ème semaine d’information sur la santé mentale sur le thème « Maladies psychiques, quels soins, quels accompagnements » a été organisée en partenariat avec l’Escale, la M.D.P.H., l’O.G.F.A., et le S.I.F.A. Elle s’adressait au grand public : les professionnels, les patients et leurs proches, ainsi que tous les partenaires de la santé mentale.

A cette occasion, une table ronde, ouverte à tous, a eu lieu le 6 avril 2009, dans l’amphithéâtre de l’I.T.S. Pierre Bourdieu sur le thème précité. Elle a été animée par M. Jean-Marc CHAPOTHIN, cadre de santé au centre hospitalier des Pyrénées, et les intervenantes sociales de la « Toupine ». L’objectif était de présenter le parcours de l’usager, du soin à l’hébergement, en passant par l’accompagnement social.

En parallèle, le 8 avril 2009, Mlle JAFFART, vice-procureur près le tribunal de grande instance de Pau, est intervenue en salle de conférence sur le thème de la réforme de la protection juridique des majeurs. Cette conférence ouverte aux professionnels du C.H. des Pyrénées ainsi qu’aux partenaires a remporté un vif succès.

« …. Les objectifs (de la S.I.S.M.) sont clairement définis. Il s’agit de convier et d’informer un public qui n’est pas habituellement sensibilisé aux questions de santé mentale, de rassembler professionnels et usagers sur un thème en lien avec les maladies psychiques. Cette semaine doit aider au développement des réseaux de santé mentale et permettre de faire connaître les lieux, les moyens et les personnes pouvant apporter un soutien ou une information de proximité.
...Elle est l’occasion de débattre de la coordination entre les soins et l’accompagnement des personnes souffrant de troubles psychiques.
Le séjour dans des institutions sanitaires, médico-sociales ou sociales ne relève pas de l’unique logique de la prise en charge de la maladie, du handicap ou de la difficulté sociale. C’est toujours à une prise en charge globale, quel que soit le lieu d’hébergement, que nous sommes confrontés, voire chargés d’organiser.
Ces dernières années, l’organisation et les pratiques de soins psychiatriques ont changé. Aujourd’hui, ¾ des personnes suivies par les services de psychiatrie publique ne sont pas hospitalisées mais suivies en ambulatoire. Cependant, les soins ne suffisent pas toujours. Il faut aussi un accompagnement, parfois au quotidien. Il est donc important de faire connaître et de promouvoir les réponses qui existent afin de réduire les inégalités d’accès aux soins et aux accompagnements adaptés. Si le partenariat facilite l’insertion des personnes en situation de handicap, les usagers ont également leur place dans les dispositifs et les processus de décisions qui les concernent. …..
Il nous a semblé important de rendre lisible des objectifs très compartimentés et d’apporter des réponses pragmatiques aux besoins exprimés, de renforcer les liens et la coopération avec le réseau.
Développer le partenariat permettra à tous, à moyen terme, d’ajuster au mieux l’offre de soins et d’accompagnement aux nouvelles demandes émergeantes. La présence des intervenantes sociales de la Toupine facilitera, je l’espère, les échanges et permettra à chacun d’être acteur de cette rencontre. »*

* Extrait du discours d’ouverture de M. DEBETZ, directeur du C.H. des Pyrénées prononcé le 6 avril 2009

Télécharger au format pdf le .

Haut de page