Vous êtes dans : Accueil > Espace communication > Culture à l'hôpital > Patrimoine > La tapisserie de la chapelle du C.H.P. inscrite au titre des monuments historiques

La tapisserie de la chapelle du C.H.P. inscrite au titre des monuments historiques

Publié le 29 Septembre 2014

Le statut juridique de monument historique est attribué à un monument (ou une partie du monument) ou à un objet présentant du point de vue historique, artistique et/ou architectural un intérêt public suffisant pour en rendre désirable la préservation.

Il existe deux niveaux de protection :

  • l'inscription au titre des monuments historiques (autrefois connue comme «inscription à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques»), pour les meubles et immeubles présentant un intérêt à l'échelle régionale ;
  • le classement au titre des monuments historiques, à un niveau d'intérêt national. Couramment, on dit d'un bien dans le premier cas qu'il est «inscrit», et dans le second qu'il est «classé».

Depuis le mois d'août 2014, le Centre Hospitalier des Pyrénées compte un objet mobilier inscrit au titre des monuments historiques, "La Pentecôte selon Saint-Luc".

Cette tenture de trois pièces de 5 mètres de haut et 8 mètres de large, pièce unique en France, a été réalisée, en 1969, par des patients des ateliers d'ergothérapie du Centre Hospitalier des Pyrénées, d'après un carton d'Hubert de Sainte-Marie, maître verrier, restaurateur de vitraux de la chapelle de l'hôpital.

Restaurée en septembre 2013 grâce au financement de l’association des «Amis de la Chapelle Saint-Luc», .elle est installée derrière l'autel. Cette rénovation, devenue indispensable, permet d'assurer la pérénnisation de ce lieu.

Haut de page